haute Cornouaille - Communauté de commune

Vous êtes dans : Accueil > Vie pratique > Le Néolithique en Haute Cornouaille

Le Néolithique en Haute Cornouaille

Découverte d'un polissoir Chantier de fouilles avril et mai 2011 - © CCHC

Une conférence très suivie sur l’habitat néolithique en Centre Bretagne a clôturé cinq semaines de fouilles archéologiques sur la zone d'activités de Kroas Lesneven. Le public a très largement participé, montrant l'intérêt qu'il porte à cette découverte d'importance.

Le site archéologique de Châteauneuf-du-Faou présenté au public

Un chantier de fouilles archéologiques, sur la zone d’activités de Kroas Lesneven, a mis au jour des vestiges datant du néolithique. Jeudi 19 mai 2011, Jean-Yves TINÉVEZ, archéologue-chercheur de la  Direction Régionale des Affaires Culturelles, a fait découvrir, aux habitants du territoire, les trésors cachés du territoire de Haute Cornouaille.

Cette conférence, organisée par la Communauté de commune, marquait la fin d'un chantier riche en enseignements. 

Lechantier programmé est cloturé par une conférence. © CCHC

Deux sites jusqu'alors inconnus

Lors d’un projet d’extension de la zone d’activités de Kroas Lesneven, un diagnostic archéologique a été prescrit en 2008. Il a été réalisé sur le terrain en 2009 par l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP).

Deux sites archéologiques, de périodes très différentes et inconnues avant l’intervention, ont été découverts.

Une parcelle d'un hectare a fait l'objet de fouilles programmées effectuées par un chantier école composé de jeunes archéologues et de bénévoles.

Les trous de poteaux sont fouillés par moitié © CCHC

Des enseignements importants sur l'habitat

Une série de trous de poteaux marquant l'emplacement de fondations de constructions en bois a été découverte, ainsi que des foyers, comme en atteste les plaques rocheuses rougies.

Le matériel prélevé dans ces fondations (fragments de poterie, silex taillés, meule ou polissoir) correspond au Néolithique Moyen, soit autour de 4300 à 4000 ans avant J.-C.

Cette période est bien connue régionalement dans le domaine funéraire et mégalithique mais très peu sur le plan de la vie quotidienne et de l'habitat, ce qui confère un caractère exceptionnel à ces vestiges.

L'argile extraite de la sépulture est tamisée. © CCHC

Les écoles sur le terrain

La Communauté de Communes de Haute Cornouaille a choisi de profiter de ce chantier archéologique pour valoriser son patrimoine culturel et scientifique.

Elle a invité l’ensemble des établissements scolaires du territoire à des visites guidées sur le site de fouilles.

Céline Kergonnan, des Mémoires du Kreizh Breizh a apporté ses compétences en médiation afin d’accueillir les élèves dans de bonnes conditions et a animé des ateliers de céramique selon les méthodes des hommes du néolithique.

Les fouilleurs se sont prêtés au jeu et tout particulièrement Marie Morel, médiatrice scientifique, qui a accueilli les élèves lors des visites sur le terrain.

De nouvelles découvertes à venir

Sur le site une sépulture, probablement de l'âge de bronze, a été découverte.Les analyses de fragments, notamment de charbon de bois, permettront une datation plus précise.

La sépulture découverte pourrait daté de l'âge de bronze © CCHC

Lors du diagnostic en 2008, dans un terrain à proximité, une petite nécropole de cinq sépultures à inhumation avait déjà pu être datée du IV siècle après J.-C, d'après le matériel conservé (une céramique et quelques pièces de fer).

Ce site n'a donc pas fini de livrer ses secrets.

 

 

 

CC de Haute Cornouaille - 6 rue de Morlaix - BP 14 BP 90109 - 29520 Châteauneuf-du-Faou.

eZ Publish - © Inovagora